• 1

LE PROJET KINOCTAMBULE

Kinoctambule est un laboratoire international de création de courts métrages. Le principe repose sur l’échange interculturel et le partage de connaissances et d’expériences à travers la réalisation de films courts et de créations musicales. Durant une dizaine de jours, plus de 80 participants (principalement réalisateurs, comédiens, techniciens, musiciens,…), étrangers et locaux, sont réunis à Saint-Etienne dans le but d’écrire et réaliser des courts métrages, ainsi que créer l’ensemble des musiques de ces films. Chaque participant contribue à la réalisation d’une ou plusieurs œuvres cinématographiques et musicales, en partageant son expérience professionnelle ou en expérimentant de nouveaux champs de compétences. L’émergence et la transmission de savoir-faire sont au cœur du projet. L’objectif est le partage d’une expérience professionnelle et l’initiation aux métiers du cinéma.

 

 

Le projet Kinoctambule intègre des parcours culturels et patrimoniaux dans la ville d’accueil, tout comme des workshops, des expositions et des projections publiques. Ce laboratoire international de création intensive de courts métrages trouve sa spécificité dans le fait qu’il n’y a pas de compétition entre les films. Plus que jamais, l’important n’est non pas de remporter un prix ou de devancer les autres, mais bel et bien de créer de manière collective et solidaire. Tous les films réalisés sont présentés lors d’une séance publique. Créer de manière collective et solidaire, tel est l’esprit de l’événement Kinoctambule.

 

UN PROJET DE CIEL! LES NOCTAMBULES

 

 

Ciel ! Les Noctambules est une association qui voit le jour en 1997 à Saint-Étienne. La volonté du collectif est avant tout de favoriser la production et la diffusion du court métrage sous toutes ses formes (fiction, documentaire, clip, animation, expérimental, etc…) et du cinéma indépendant.

En 2003, les « Nocs » héritent d’un lieu au coeur de Saint-Étienne: un ancien cinéma paroissial en friche, qu’ils réaménagent en salle de cinéma et studio de production, et qui devient leur QG. « Le Noctambule » devient alors un espace de diffusion et de création. Un laboratoire de l’image ! La salle de cinéma « où l’on matte des films sur canapés », favorise avant tout les films indépendants de jeunes cinéastes, les films de circuits alternatifs: ceux qu’on ne voit « nulle part ailleurs ».

Véritable relais de la création musicale, théâtrale et de la danse, Les Noctambules ont toujours défendu l’approche pluridisciplinaire de l’image et du cinéma. Ils produisent et réalisent des oeuvres originales (courts-métrages, clips, documentaires,…) et mettent leurs talents et connaissances aux services de nombreux partenaires (reportages, captations d’artistes, films institutionnels,…) et de collectifs pouvant bénéficier d’un espace de création et de diffusion.